Manipulateurs les reconnaitre, s’en protéger (suite)

À propos de l’auteur :

Thérapeute comportementaliste et cognitiviste, elle exerce en cabinet libéral et propose dans les entreprises des séminaires d’affirmation de soi, de gestion du stress et de communication. D’origine québécoise, elle est cependant née à Paris d’une mère kinésithérapeute et d’un père conseiller financier.

Dès l’âge de 15 ans, elle se convertit au bouddhisme, puis entre à la faculté de médecine et devient psychomotricienne diplômée d’État.

En 1997 elle reprend ses études pour se spécialiser dans les questions de stress et de traumatisme majeur aussi appelée la victimologie.

Rapide résumé du livre : qui sont les manipulateurs ? Comment s’y prennent-ils pour nous tenir sous leur emprise ? Pourquoi se comportent-ils comme ils font ? En sont-ils conscients ? Leurs victimes portent-elles aussi une responsabilité ? Quels sont les moyens de nous protéger de ces terroristes du sentiment ? Autant de questions percutantes qu’Isabelle Nazare-Aga aborde dans cet ouvrage fascinant.

Publié aux éditions de l’homme en 2004. 286 Pages.

Deuxième partie : comment se protéger des manipulateurs

Chapitre 12 : le repérage

Pour Isabelle Nazare-Aga,  la première démarche consiste à déterminer si la personne qui est à l’origine de notre souffrance est un manipulateur. Pour cela, elle propose d’utiliser tout simplement la liste des 30 caractéristiques fournies au chapitre 2.

Elle nous alerte toutefois sur le fait qu’il est parfois difficile d’accepter d’être la victime d’un manipulateur, ce qui peut contaminer notre capacité à les détecter.

Une fois la personnalité manipulatrice démasquée, il s’agit d’apprendre à s’en protéger.

Chapitre 13 : faire le deuil d’une communication idéale avec le manipulateur

Il s’agit ici d’accepter l’idée qu’il est impossible de communiquer normalement avec un manipulateur. Il vous faudra également admettre qu’une personnalité manipulatrice relève de la pathologie et qu’il n’y a aucun changement à attendre de sa part.

En partant de ce postulat, vous deviendrez insensibles à ce que dit ou fait le manipulateur et vous arriverez même, peut-être, à rire de ces manœuvres si flagrantes.

Chapitre 14 : apprenez à contre manipuler

Il s’agit ici d’utiliser les techniques du manipulateur contre lui ou plutôt dans le but de vous protéger.

Attendez-vous néanmoins à ce que votre changement d’attitude attire l’attention de votre manipulateur, qui aura probablement comme réaction de vous provoquer davantage dans le but de vous faire réagir comme par le passé. Il n’hésitera pas, à ce stade, à titiller votre culpabilité en vous démontrant votre soudaine indifférence, votre inhumanité, votre manque de cœur, votre méchanceté…

Dans ce chapitre, l’auteur propose plusieurs exercices qui vous permettront d’apprendre à contre manipuler en vous basant sur les principes suivants :

  • Faites des phrases courtes,
  • Restez dans le flou,
  • Utilisez des phrases toutes faites, des proverbes, des principes,
  • Utilisez le « on »,
  • Faites de l’humour lorsque le contexte le permet,
  • Souriez, surtout en fin de phrase, si le contexte le permet,
  • Pratiquez l’autodérision,
  • Restez poli,
  • N’entrez pas dans la discussion,
  • Évitez l’agressivité,
  • Si vous n’êtes plus sûrs de vous, utilisez l’ironie,
  • Et cessez de vous justifier.

Chapitre 15 : sachez vous affirmer

Ce sont les personnes qui ont le plus de mal à s’affirmer qui sont les victimes favorites des manipulateurs, par ce qu’elles s’oublient elles-mêmes.

Il vous faudra donc apprendre à être moins émotif, et à utiliser plus rationnellement vos émotions. Il vous faudra apprendre à vous exprimer clairement, à faire des demandes précises et à être en capacité de tenir vos non.

L’auteur propose ici la stratégie rationnelle émotive ou S.R.E.  comme moyen stratégique pour y parvenir. En voici les principales étapes :

  1. Premièrement : observez vous sur le plan comportemental afin de déceler vos attitudes inadaptées et vos inhibitions (par exemple ne pas oser demander, ou ne pas oser refuser).
  2. Deuxièmement :  repérez l’émotion liée à ce moment.
  3. Troisièmement : identifiez la croyance que vous avez à l’esprit à ce moment-là. À cette étape, il est particulièrement important d’être honnête avec vous-même et de ne jamais vous censurer.

Puisque oser et savoir refuser sont des éléments primordiaux de l’affirmation de soi, l’auteur aborde dans la seconde partie de ce chapitre quelques techniques pour vous aider à refuser.

Chapitre 16 : les attitudes à adopter

À partir d’aujourd’hui, il est nécessaire de stopper toute forme de communication aliénante. Pour cela l’auteur vous invite à ne plus raconter le détails de votre vie, ne plus répondre aux demandes non formulées clairement, notez tout, refusez d’être vous-même l’intermédiaire du manipulateur, unissez vous avec d’autres, contre manipulez et répondez prudemment à toute forme de flatterie.

Pourquoi acheter ce livre ?

Points forts :

  • L’auteur connaît parfaitement son sujet,
  • Ce livre permet de bien comprendre la personnalité des manipulateurs,
  • Il est illustré de nombreux exemples pertinents qui permettent de mieux aborder les différentes facettes de ce type de personnes,
  • Il est facile à lire malgré la complexité du sujet abordé,
  • Il contient de nombreux exercices pour mettre en pratique la théorie proposée,
  • Il parle d’un sujet qui reste d’actualité, même si le livre est sorti en 2004.
  • La seconde partie mériterait d’être développée davantage,
  • D’aucuns peuvent le trouver un peu simpliste dans les solutions proposées,

Points faibles :

La note du site Vaincre les risques psychosociaux :

4 étoiles : Un bon livre qui peut vous changer la vie.

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires ci-dessous :