Harcèlement sexuel :

Harcèlement sexuel : « désormais la loi vous protège »

C’est le 12 novembre 2012 que la ministre de la Justice, Christiane TAUBIRA et la ministre de des Droits des Femmes, Najat VALLAUD-BELKACEM ont lancé une campagne de communication relative au harcèlement sexuel et centrée sur les lieux de travail et d’études.

La campagne se compose de trois visuels où apparaissent des symboles de la vie d’entreprise, associative ou sportive. Une fontaine à eau, un ascenseur et une photocopieuse sont présents en fond avec un message placardé dessus qui rappellent les termes de la loi sur le harcèlement sexuel. « Cher collègues, la loi vous rappelle qu’un(e) candidat(e) à un emploi n’est pas candidat(e) à des propositions sexuelles » peut-on lire sur l’une d’entre-elle.

La déclinaison de cette campagne s’est faite sur plusieurs supports. On a donc pu voir, du 12 au 25 novembre 2012, ces visuels sur la presse écrite, TV, féminine, magazine, quotidienne gratuite et régionale. Et le web n’a pas été en reste. En effet, des bannières ont été publiées sur les sites féminins et les portails d’actualités thématiques.

Enfin, un site internet a été créé stop-harcelement-sexuel.gouv.fr afin de rassembler toutes les informations sur cette nouvelle loi et les outils mis à disposition des victimes quel que soit le préjudice subi. On peut y voir les numéros de téléphone en cas de nécessité par exemple. Cette partie rappelle que le harcèlement sexuel est « un délit puni par la loi » et qu’il « ne faut pas en minimiser ni les signes ni les souffrances et conséquences pour les personnes qui en sont victimes ». Cette page propose également une réponse aux questions principales sur les obligations de l’employeur, les personnes à contacter mais aussi comment dénoncer les faits et que faire si vous êtes témoin de harcèlement sexuel.

Un panel d’outils et d’informations très intéressant pour prévenir les risques psychosociaux qui font suite au harcèlement sexuel au travail.