Ouvrir / Fermer le menu Allions ensemble performance, sécurité et bien-être professionnel
  • Prévention des risques psychosociaux
  • Qualité de vie au travail
  • Responsabilité Sociétale des Entreprises

Cet article est le troisième de la série : « Se protéger des risques psychosociaux : comment ? ». Il aborde la question du combat contre les risques.

Dans l’article précédent nous avons vu qu’il était important d’identifier les risques en réalisant, avec l’aide d’un conseil spécialisé les différentes sources de dangers présents dans l’entreprise.

Dans celui-ci nous allons voir comment combattre ces risques, préalablement identifiés, à la source.

Pour que la sécurité devienne un mode de fonctionnement « normal » dans l’entreprise, il faut apprendre à penser la prévention en amont du processus de travail.

Pour rappel il existe plusieurs types de sources de risques : les risques entrainant des maladies qu’elles soient reconnue comme professionnelle ou non (horaires de travail décalée, utilisation de produits toxique, harcèlement, conflits, perte du sens du travail, etc.), ceux capable de créer des accidents plus ou moins graves (circulation de chariot dans l’entreprise, questions de stockage, fils électriques dans les bureaux, etc.).

Pour combattre ces risques à la source, il sera la encore nécessaire de procéder par étapes :

1 – Identifier pour chaque poste de travail les sources de dangers potentiels.

Il s’agit ici de faire un travail d’étude qui soit le plus exhaustif possible afin de repérer les types de dangers auxquels un salarié s’expose lorsqu’il est en situation de travail. Par exemple : risque-t’il des coupures, est il exposé à des produits toxiques, ou encore subit il des violences verbales ou physique ?

2 – Mesurer le niveau de dangerosité.

Quelle est la fréquence d’exposition. Y a-t-il ou non une répétition de cette fréquence ? Combien de temps dure l’exposition ? Quels sont les risques encourus et leurs conséquences possibles, etc.

3 – Prévoir une protection adaptée

Pour chacune des sources de risques potentiels, il faudra mettre en place des protections en suivant les recommandations que nous verrons dans un prochain article.

Il convient ici également de s’intéresser à l’environnement du travailleur : y a-t-il du bruit, des vibrations, des variations importantes de température, etc. Mais aussi à l’environnement du poste de travail : où se trouve-t-il par rapport aux postes qui sont en amont ou en aval ? Comment circule-t-on dans l’entreprise pour y parvenir ? Etc. Autant de questions qu’il faut se poser pour pouvoir anticiper les risques.

4 – Identifier les compétences nécessaires

Certains risques nécessitent des compétences précises pour être traités : par exemple l’utilisation de produit toxique, ou la question des risques psychosociaux.

Il est utile de faire une liste des compétences et des ressources nécessaires pour faire face à chaque situation. L’identification de ces compétences et ressource pourra faire l’objet d’un guide interne utile pour mettre en place différents types de solutions.

C’est parfois plus complexe encore

Dans certains types d’entreprises, il sera parfois nécessaire de faire une analyse détaillée des accidents déjà survenus par le passé afin de pouvoir comprendre pourquoi et comment ils sont arrivés.

Cela nécessite une méthodologie de travail adapté que l’entreprise ne possède pas systématiquement. Ici encore il sera souvent utile de faire appel à un consultant spécialisé qui pourra vous aider dans la démarche et vous accompagner dans votre réflexion, sans pour autant faire le travail à votre place.

Conclusion

Combattre les risques à la source est une étape importante de la prévention des Risques et des Risques PsychoSociaux dans l’entreprise. Il faut distinguer la protection : qui consiste à mettre les individu hors de danger, de la prévention : qui consiste à agir sur une situation de travail spécifique afin d’en supprimer ou d’en limiter les risques.

Chaque fois que ce sera possible, il faudra privilégier la prévention à la protection, car elle permet d’aller beaucoup plus loin dans la mise en place de systèmes de protections.

Il est essentiel aussi de pouvoir s’appuyer sur une méthodologie de travail adaptée afin de ne pas perdre de temps pour l’objectif principale de l’entreprise qui doit rester celui de produire de la valeur ajoutée.

Pierre COCHETEUX, partenaire de votre bien-être au travail.

Je vous propose de partager avec nous dans les commentaires ci-dessous vos expériences du combat des risques à la source.

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux