Reconnaître un salarié en souffrance

Pourquoi reconnaitre et accompagner les salariés en souffrance au travail ?

D’abord parce que c’est une obligation légale. En effet, l’article L. 4121-1 du Code du travail fait reposer sur l’employeur une obligation en matière de sécurité et de prévention des risques professionnels.

Il ne s’agit pas seulement de rechercher la conformité à des obligations précises mais d’obtenir le résultat attendu (assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés).

Mais principalement parce que des salariés en bonne santé et heureux au travail sont synonymes d’entreprise en bonne santé.

Comment reconnaitre un salarié en souffrance ?

Il existe de nombreux signes qui devraient attirer votre attention :

  • Absentéisme,
  • Baisse de motivation
  • Baisse de la rentabilité,
  • Présentéisme,
  • Tristesse,
  • Irritabilité,
  • Conflits récurrents,
  • Arrêt maladie régulier,
  • Etc.

Autant de symptômes qui montrent qu’il existe une tension potentiellement source de risques psycho sociaux dans votre établissement.

Que faire ?

La première chose à faire est d’orienter les salariés en souffrance vers les services professionnels de santé compétents : médecin du travail, médecin traitant, psychologue du travail, IPRP, etc.

Il conviendra ensuite d’identifier les facteurs de risques en réalisant un diagnostic des RPS dans votre entreprise, puis en mettant en place un observatoire du stress et une politique de prévention des risques psychosociaux.

VRPS Consulting peut vous y aider ; contactez-nous pour un devis.